Category Archives: Mon Audi R8 Spyder

L’autoradio GPS, une technologie qui évolue

Published by:

Le GPS, une technologie qui évolue

Le GPS est une technologie de positionnement qui est utile à bien des égards. Boussole des temps modernes, il est capable de déterminer avec précision la localisation de son utilisateur. Mais il permet aussi de prévoir des parcours et d’obtenir d’autres données utiles. Au-delà d’un simple appareil numérique, il s’agit d’un système.

 

Le GPS en tant que système de géolocalisation

Le GPS, tel qu’on le connaît communément, est le petit gadget portable qui sert à localiser l’endroit où l’on se trouve (lorsqu’on se munit dudit gadget). En réalité, le GPS, sigle de « Global Positioning System », est, au-delà d’un simple appareil, tout un système de géolocalisation. Il est accessible et exploitable à l’échelle mondiale avec une précision sans failles. Grâce à ce système, on peut donc se localiser ou être localisé dans n’importe quel endroit du globe. Le GPS a été créé à l’origine par l’armée des USA, uniquement à des fins militaires. Son utilisation a été par la suite ouverte aux civils.

Le système est composé de :

  • plus de deux douzaines de satellites GPS qui gravitent en orbites entre 20000 et 20200 km autour de la terre ;
  • cinq stations de contrôle qui traitent et mettent à jour les informations transmises, basés aux Etats-Unis, à Colorado Springs ;
  • et de tous les utilisateurs du système.

 

L’autoradio GPS en tant qu’assistant de navigation

Le GPS est ainsi tout un système. Ce petit appareil électronique que le grand public connaît sous le nom de poste autoradio GPS n’est en fait n’est qu’une « partie » du système. Il s’agit du récepteur GPS qui est en réalité un assistant de navigation. On l’appelle également PND ou Personal Navigation Device. On a probablement utilisé le terme GPS pour faciliter l’appellation ou pour « faire court ».

Satelitte-GPS

Le GPS en tant qu’appareil de navigation a trois composantes :

  • le récepteur constitué d’une puce : c’est lui qui capte les signaux transmis par les satellites du système GPS ;
  • le terminal mobile : c’est lui qui traite les informations reçues par le récepteur afin qu’elles soient lisibles par l’utilisateur. Il permet aussi de stocker les informations. Le terminal mobile peut être un smartphone, un PDA, un ordinateur portable ou un récepteur GPS autonome ;
  • le logiciel de navigation : il est en charge de planifier la navigation par l’obtention de la cartographie voulue, la planification de l’itinéraire…

Son usage est étendu à plusieurs domaines : la navigation terrestre, la navigation aérienne ou la navigation maritime. Il est largement plébiscité dans le domaine de l’automobile mais a aussi ses adeptes et son utilité dans le sport comme les randonnées ou en agriculture.

Le GPS en tant que technologie en constante évolution

Le GPS est ainsi une technologie en constante évolution. Il ne se limite plus à la simple localisation et il devient, au fil du temps, de plus en plus précis.

 

En termes de design, d’interface et d’usage, on peut en trouver selon les goûts et les besoins. On peut par exemple opter pour des GPS fournissant des cartes 3D ou à reconnaissance vocale. On peut être plus précis dans le calcul des itinéraires : prévoir les embouteillages, les conditions météorologiques…

Audi, la marque qui a traversé tant d’épreuves

Published by:

Audi, la marque qui a traversé tant d’épreuves

 

Qui ne connaît pas la célèbre marque automobile allemande, Audi. Si nous n’en avons pas nous-mêmes, nous avons déjà forcément croisés et remarqués une voiture représentée par 4 anneaux entrecroisés, logo de la marque. Mais tous ne connaissent pas son histoire, que voici.

Audi, initialement Hörch

Pour connaître les débuts d’Audi, il faut retourner en 1899. Auguste Hörch créa alors son entreprise, à qui il a donné son nom. La fabrique d’automobile Hörch & Co est ainsi née. Quelques années plus tard, en 1909 plus précisément, August Hörch quitte l’entreprise, suite à des désaccords avec le comité d’administration. Mais il n’a pas attendu longtemps puisque dans la même année, il en créa une nouvelle. Voulant garder non nom dans l’appellation de la firme, alors que ne pouvant donc plus utiliser Hörch, il opta pour la traduction latine de celui-ci, c’est-à-dire… Audi. Et c’est en 1910 que la marque fut déposée.

Audi, la marque « sportive »

En 1910, la marque Audi n’était pas celle représentée par les 4 fameux anneaux entrecroisés, telle qu’on la connaît actuellement. Il faudra attendre pour que ce soit le cas mais ça, nous allons le voir dans la suite de l’histoire.

Ce qu’il faut retenir de la marque Audi des années 1910, c’est sa vocation qu’elle a voulu être sportive. En effet, à partir de 1911, Audi participe au « Rallye des routes alpines d’Autriche ». Il s’agit d’une compétition automobile des plus difficiles de l’époque, représentant pas moins de 2400km. Audi se démarque alors avec ses Audi Type C, ayant remporté la course trois années d’affilée, en 1912, en 1913 et en 1914, avec Auguste Hörch même au volant.

En 1932, Audi se joint à d’autres firmes, et le symbole est né

Audi n’a pas échappé à la crise de 1929, mais il n’y a pas que lui. Aussi, dans l’intérêt de ses investissements dans le secteur automobile, la Banque du Land de Saxe pousse Audi, Hörch, Dampf-Kraft-Wagen (DKW) et Wanderer à s’unir. Les 4 anneaux entrecroisés représentent alors ces 4 dernières entreprises, et l’association se nomme Auto Union AG.

Les tâches sont donc réparties, et Audi se voit attribuée, avec toute logique, la production de modèles de prestige. C’était ainsi durant cette période qu’a notamment été produite l’Audi Front. Il s’agit bien de la première voiture traction avant européenne, dotée d’un moteur 6 cylindres.

Mais après la seconde guerre mondiale, le groupe Auto Union se doit de déménager, puisqu’il s’est désormais retrouvé dans une zone destinée aux soviétiques, après division de l’Allemagne. Ayant trouvé refuge à Inglostadt, Auto Union devient alors Auto Union GmbH, en 1949.

Audi, de son nom et son logo actuels, c’est à partir de 1964

C’est à partir de 1964 que la marque est telle qu’on la connaît actuellement, c’est-à-dire s’appelant Audi et symbolisé par ses 4 anneaux entrecroisés. En effet, en ayant racheté l’usine d’Inglostadt cette année-là, Volskwagen préféra le nom d’Audi à Auto Union GmbH, mais a voulu garder son logo.

Depuis, Audi enchaîne les succès, reprenant même les marques NSU (en 1969) et Lamborghini (en 1998).

Actuellement, Audi est présente dans 55 pays dans le monde, avec, par exemple, une vente de 1 455 123 voitures en 2012.

Basia Nowicka, Mon premier post sur mon blog :)

Published by:

Basia Nowicka, journaliste de presse automobile est un blogueur fan de la marque Audi. (Je préfère écrire à 3ème personne du singulier)

Son histoire avec cette marque a commencé un jour où il a fait un reportage sur un salon automobile. Un modèle de la marque l’avait tellement attiré qu’il lui consacra tout un article après avoir été interviewé l’un des patrons de la maison de construction.

Mais sa ‘’folie’’ ne s’arrêta point-là.

Il engloutit toutes ses économies dans l’achat de la voiture à savoir le modèle R8 Spyder.(sur ce lien il s’agit du coupe n’ayant pas trouvé le spyder sur le site audi.fr :) Mais c’est la meme en couleur blanche.

Ici vous trouverez une vidéo:

Ceci ne fut pourtant pas une peine perdue car ce cabriolet ne le déçut pas côté qualité et performance. Il était parfait sur le plan technologique et sa finition le séduisait tous les jours.

Partager son bonheur avec d’autres fut depuis cet instant l’ambition du journaliste. Il prit l’initiative de mettre ces informations sur un blog enfin d’en faire profiter beaucoup de gens autour de lui.

Basia partage sur son blog des informations sur l’actualité de la marque Audi. Résultats de compétitions, nouveaux modèles, modèles à venir, rien n’est laissé en reste.

Il partage aussi de nombreux articles et vidéos proposant des conseils et astuces pour bien entretenir sa voiture de marque Audi.